Nouveau Mars 2018 - Clémentine

Dégustée nature ou travaillée en version sucrée-salée, la clémentine est un allié énergique qui illuminera vos assiettes.

Histoire

On raconte que la clémentine serait née à Oran, au début du 20ème siècle.
C’est un père, agronome en Algérie nommé Clément, qui aurait semé des graines de mandarinier.
Parmi ces graines, un arbre pousse différemment de ces congénères.
Le religieux l’isole puis récolte ses fruits.
Ceux-ci sont plus colorés mais également plus goûteux que ceux de ses mandariniers : c’est la naissance du premier clémentinier.
Le fruit est officiellement baptisé « Clémentine » par la société d’horticulture d’Alger en l’honneur du père Clément. Ce fruit se popularise très vite grâce aux douces saveurs qu’il dégage et sa chair sans pépins.

Bienfaits

La clémentine est connue et reconnue pour ses hautes teneurs en vitamine C. Mais saviez-vous qu’elle est également riche en vitamines du groupe B et en fibres ?
De plus, pauvre en calories, la clémentine est parfaite pour combler les petites faims !

Sélection, consommation et conservation

La peau doit adhérer aux quartiers et le pédoncule être fermement attaché.

Contrairement à ce que l’on pense, il ne faut pas se fier à la coloration de la peau de la clémentine, car même mûre, elle peut conserver sa couleur verte.
Il faut donc faire appel à ses autres sens : au toucher, le fruit doit avoir une peau charnue et ferme. Le pédoncule vert doit être bien attaché. Au nez, la clémentine doit être parfumée.

La clémentine se conserve à l’air ambiant environ 6 jours.
Si vous souhaitez la conserver le double de temps, vous pouvez disposer la clémentine dans le bac à légumes du réfrigérateur : la fraîcheur permet de préserver l’agrume de la déshydratation.

La consommation de la clémentine peut se faire de mille et une façons !
Nature, il suffit de l’éplucher : entaillez délicatement la peau avec un couteau puis à l’aide de vos doigts, pelez le fruit.
Pour récupérer son jus frais et sucré, coupez-la simplement en deux puis pressez.

Si naturellement on consomme la clémentine crue, ou peut également opter pour une cuisson rapide : un instant sur une poêle bien chaude pour caraméliser et saisir le fruit dans un mélange beurre/sucre ou tout simplement grillée quelques instants sous le grill.

Astuces culinaires 

Pour récupérer un maximum de jus, plongez vos clémentines 1 minute dans de l’eau bouillante avant de les presser.

Idées de recettes

Les produits de saison

Les produits de saison

Produits de la même gamme

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Donnez votre avis

Mars 2018 - Clémentine

Mars 2018 - Clémentine

Sélection, consommation et conservation

La peau doit adhérer aux quartiers et le pédoncule être fermement attaché.

Contrairement à ce que l’on pense, il ne faut pas se fier à la coloration de la peau de la clémentine, car même mûre, elle peut conserver sa couleur verte.
Il faut donc faire appel à ses autres sens : au toucher, le fruit doit avoir une peau charnue et ferme. Le pédoncule vert doit être bien attaché. Au nez, la clémentine doit être parfumée.

La clémentine se conserve à l’air ambiant environ 6 jours.
Si vous souhaitez la conserver le double de temps, vous pouvez disposer la clémentine dans le bac à légumes du réfrigérateur : la fraîcheur permet de préserver l’agrume de la déshydratation.

La consommation de la clémentine peut se faire de mille et une façons !
Nature, il suffit de l’éplucher : entaillez délicatement la peau avec un couteau puis à l’aide de vos doigts, pelez le fruit.
Pour récupérer son jus frais et sucré, coupez-la simplement en deux puis pressez.

Si naturellement on consomme la clémentine crue, ou peut également opter pour une cuisson rapide : un instant sur une poêle bien chaude pour caraméliser et saisir le fruit dans un mélange beurre/sucre ou tout simplement grillée quelques instants sous le grill.

Astuces culinaires 

Pour récupérer un maximum de jus, plongez vos clémentines 1 minute dans de l’eau bouillante avant de les presser.

Donnez votre avis