Vénérée, puis oubliée, la graine de chia refait son apparition dans nos assiettes, pour des plats gourmands et sains.

Histoire

L’histoire de la graine de chia remonte à l’ancien empire aztèque.
Ces graines étaient un aliment consommé dans de nombreux plats.
Souvent, elles étaient grillées, puis moulues pour former le traditionnel « pinole », une sorte de bouillie de chia et maïs qui fait toujours partie de l'alimentation de base des indiens Tarahumaras, une tribu de super athlètes Mexicains. Cependant, l’arrivée des Espagnols au XVe siècle a mis fin à la civilisation aztèque et à la culture du chia.

Le chia est quant à lui revenu au goût du jour dans les années 90. C’est une entreprise américaine qui a repris la culture du chia. Elle produit le chia au Pérou et le commercialise partout dans le monde. Depuis, les graines de chia se sont démocratisées.

Bienfaits

Les graines de chia sont naturellement riches en fibres alimentaires. Il est donc conseillé de les associer à un régime alimentaire sain. Cette teneur élevée en fibres et ses propriétés mucilagineuses font des graines de chia un allié de la digestion.
Grâce à sa haute teneur en acides gras et en fibres, la consommation de chia est considérée comme efficace pour réduire les facteurs de risque cardiovasculaire tels que le diabète, l’hypercholestérolémie et l’hypertension.
En plus de sa richesse en fibres et acides gras, le chia renferme environ 23 % de protéines et il est une bonne source de vitamine B9, de calcium et d’antioxydants.

Sélection, consommation et conservation

Les graines de chia sont petites et s’apparentent aux graines de sésame.
Généralement le chia possède des couleurs brunes plus au moins foncées, mais d’autres variétés existent : certaines sont blanches, beiges ou encore grisâtres.
La couleur de la graine n’influence pas sur sa valeur nutritive mais peut présenter un intérêt pour la coloration de la préparation culinaire.

Parmi les différentes variétés, nous retrouvons le chia pâle (ou blanc) qui a un goût plutôt neutre.
Plus commun, le chia brun (ou noir) qui est un peu plus prononcé, tout en restant agréable.
Les graines peuvent se manger telles quelles; mais on peut également les moudre pour les incorporer à des recettes.

Les graines de chia se conservent à l’abri de l’humidité.

Astuces culinaires 

Incorporées dans de l’eau ou un jus, le chia s’enrobe d’un liquide visqueux appelé mucilage.
Beaucoup de gens l’utilise pour faire des préparations de pudding/porridge naturel.
Incorporez 2 cuillères à café de graines de chia dans du lait de soja, patientez environ 30 minutes, et le pudding sera formé.

Idées de recettes

Les produits de saison

Les produits de saison

Produits de la même gamme

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Donnez votre avis

Avril 2018 - Chia

Avril 2018 - Chia

Sélection, consommation et conservation

Les graines de chia sont petites et s’apparentent aux graines de sésame.
Généralement le chia possède des couleurs brunes plus au moins foncées, mais d’autres variétés existent : certaines sont blanches, beiges ou encore grisâtres.
La couleur de la graine n’influence pas sur sa valeur nutritive mais peut présenter un intérêt pour la coloration de la préparation culinaire.

Parmi les différentes variétés, nous retrouvons le chia pâle (ou blanc) qui a un goût plutôt neutre.
Plus commun, le chia brun (ou noir) qui est un peu plus prononcé, tout en restant agréable.
Les graines peuvent se manger telles quelles; mais on peut également les moudre pour les incorporer à des recettes.

Les graines de chia se conservent à l’abri de l’humidité.

Astuces culinaires 

Incorporées dans de l’eau ou un jus, le chia s’enrobe d’un liquide visqueux appelé mucilage.
Beaucoup de gens l’utilise pour faire des préparations de pudding/porridge naturel.
Incorporez 2 cuillères à café de graines de chia dans du lait de soja, patientez environ 30 minutes, et le pudding sera formé.

Donnez votre avis