1)      Il accompagne la vodka

En Russie, la consommation de vodka, c'est tout un rituel :

-  Elle doit être très fraîche (elle peut sortir du congélateur : la vodka ne gèle qu’à -114 degrés)

-  Elle se boit toujours accompagné d’un (ou plusieurs !) ami(s)

-  Elle se déguste avec un shooter de vodka dans une main, et dans l’autre un cornichon aigre-doux. Inspirez par le nez, expirez par la bouche, avalez « cul-sec » et croquez le cornichon (appelé « zakouskis »).Expirez seulement après avoir avalé le cornichon !

2)      Il est anti-déprime !

Le professeur Michel Lejoyeux à consacré une étude aux aliments à consommer pour lutter contre les petits coups de mou de l’hiver. Il conseille notamment les aliments fermentés, qui permettent au corps de fabriquer des vitamines qui stimulent la bonne humeur. Et parmi eux, le cornichon !

"C'est une découverte très sérieuse. Le cornichon est un psychobiotique, un aliment fermenté qui fait fabriquer de la sérotonine et de la dopamine au... tube digestif !"

Consommer davantage de cornichons, de pickles et de poisson permettrait donc de lutter contre la dépression.

3)      Le jus de cornichon a de nombreux bienfaits

Grâce au vinaigre qu’il contient ainsi qu’à sa teneur en acétylcholine, le cornichon a de nombreux bienfaits parmi lesquels : réduire les crampes musculaires, atténuer les crampes d’estomacs et apaiser les coups de soleil !

4)      Et en plus, vous pouvez le boire en canette !

Et c’est la marque Gordy's Pickle Jar, basée à Washington DC, qui vous propose cette chouette boisson appelée  « Fine Brine ». Un jus un peu épicé qui est idéal comme ingrédient d’une  recette de cocktail. Il fonctionne également très bien en vinaigrette, sauce, ou assaisonnement !

5)      Pour bien finir…

« Les cornichons c’est comme la vie, il faut savoir croquer dedans à pleines dents" et c’est François Simon, un critique gastronomique réputé qui le dit !