La perle blanche, une friandise douce et naturelle !
Le litchi c’est un cœur tendre protégé par une délicate coque d’un rouge rosé à l’aspect écailleux. Ce fruit apporte de délicieuses saveurs asiatiques à de nombreux desserts et boissons fraiches. Son goût précieux, que certains assimilent à la rose et au muscat, est doux et sucré. Sous son armure naturelle se cache une chair d’un blanc translucide, une pulpe d’un blanc nacré, qui vous permet de jouer sur les formes et les couleurs en cuisine. Ses plus grandes affinités gustatives sont la rose et la framboise avec qui cette perle blanche entretient la passion sous diverses forme : sorbet, tiramisu, mousse, panna cotta et cocktail.

Les bienfaits

Le litchi apporte tout d’abord un profond bienfait gustatif : doux et sucré, il vous fait du bien aux papilles. Au-delà de cet aspect non négligeable, le litchi est aussi un fruit énergétique qui apporte en moyenne 66kcal/100g. Sa chair, juteuse et parfumée, apporte de la fraicheur à vos repas d’été mais également d’hiver ! Grâce à sa source en vitamines C, dont le taux est proche de celui des agrumes, le litchi permet de surpasser la fatigue. Manger cette « cerise de Chine » c’est vous faire du bien au palais et au corps. 

Histoire

Bien que le début de la culture du litchi soit estimé à plus de 4000 ans, sa première mention historique remonte seulement à 111 avant JC. Son nom apparait au sein des registres de l’Empereur chinois Han Wudi qui avait ordonné de faire planter des litchis au sein de son palais. Néanmoins, sa culture, fragile et délicate, ne pu aboutir. En effet, seules les conditions météorologiques de la Chine du Sud pouvaient permettre à ce fruit de pousser librement. Avant d’inspirer de nombreux poètes, le litchi était l’un des cadeaux les plus raffinés faits aux Empereurs de Chine. Il constituait ainsi une offrande traditionnelle faite au souverain. Ce joli fruit débarqua ensuite en 1764 sur l’ile de la Réunion grâce à l’importation de Joseph-François Charpentier de Cossigny de Palma. Il fut ensuite implanté à Madagascar, devenu depuis l’un des premiers producteurs de litchis. 

Fruit du voyage et de l’exotisme
Le litchi vient de loin et le fait remarquer en cuisine. Avec ses saveurs fruitées qui lui sont propres, le litchi se picore nature ou agrémente des assiettes norvégiennes, des plats de coquillages, des lamelles de magret fumé ou se transforme en friandise une fois trempé dans du caramel. Une fois mixé, ce fruit nacré donne un jus doux et rafraichissant.

Sélection, consommation et conservation

Sans tenir compte de la couleur de l’écorce du litchi, sélectionnez les meilleurs fruits en vous fiant à ce que cette coque ne se craquelle ou ne ramollisse pas trop sous vos doigts. Une fois dans votre cuisine, conservez les litchis jusqu’à une semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur. Consommez-le tout de même assez rapidement car après plus de deux jours à température ambiante, son écorce brunit. Le meilleur pour la fin : la dégustation ! Traditionnellement, le litchi est dégusté cru en tant que fruit frais (dans une salade de fruits par exemple). Mais il peut également accompagner une préparation. Plusieurs cocktails se servent de ce fruit délicat pour apporter une teinte de rose et muscat. Certains le marie même avec le champagne ! 

Astuces culinaires

• Avez-vous déjà testé le miel parfumé au litchi ?
• En Polynésie, le litchi est incorporé à la préparation des farces pour viandes.
• Chaleur d’été ? Rien de tel qu’un smoothie aux saveurs exotiques pour se rafraichir ! Pour deux personnes, mixez 50 cl de lait de coco, 2 bananes, 2 tranches d’ananas et une dizaine de litchis. Un régal !

Idées de recettes

  • Avocat au crabe et litchi

    Préparation :  20 minutes Cuisson :  0 minutes Ingrédients pour 4 personnes 2 avocats 8 litchis au sirop 150 g de chair de crabe 1 citron jaune frais 4 cuillères à soupe d' huile d'olive saveur Thym et 2 Citrons Jardin d’Orante 1...

Les produits de saison

Les produits de saison

Produits de la même gamme

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Donnez votre avis

Janvier 2013 - Litchi

Janvier 2013 - Litchi

Fruit du voyage et de l’exotisme
Le litchi vient de loin et le fait remarquer en cuisine. Avec ses saveurs fruitées qui lui sont propres, le litchi se picore nature ou agrémente des assiettes norvégiennes, des plats de coquillages, des lamelles de magret fumé ou se transforme en friandise une fois trempé dans du caramel. Une fois mixé, ce fruit nacré donne un jus doux et rafraichissant.

Sélection, consommation et conservation

Sans tenir compte de la couleur de l’écorce du litchi, sélectionnez les meilleurs fruits en vous fiant à ce que cette coque ne se craquelle ou ne ramollisse pas trop sous vos doigts. Une fois dans votre cuisine, conservez les litchis jusqu’à une semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur. Consommez-le tout de même assez rapidement car après plus de deux jours à température ambiante, son écorce brunit. Le meilleur pour la fin : la dégustation ! Traditionnellement, le litchi est dégusté cru en tant que fruit frais (dans une salade de fruits par exemple). Mais il peut également accompagner une préparation. Plusieurs cocktails se servent de ce fruit délicat pour apporter une teinte de rose et muscat. Certains le marie même avec le champagne ! 

Astuces culinaires

• Avez-vous déjà testé le miel parfumé au litchi ?
• En Polynésie, le litchi est incorporé à la préparation des farces pour viandes.
• Chaleur d’été ? Rien de tel qu’un smoothie aux saveurs exotiques pour se rafraichir ! Pour deux personnes, mixez 50 cl de lait de coco, 2 bananes, 2 tranches d’ananas et une dizaine de litchis. Un régal !

Donnez votre avis