Quelle truffe celle-là, que peut-on bien lui trouver ?
Avouez-le ! Vous n’avez pas pu résister longtemps à ces petites friandises de Noël…
Leur cœur de chocolat et leur couverture de cacao ont eu raison de vous. Vous êtes tombés pour elle, une fois, deux fois, et puis… vous avez cessé de compter car, après tout, quand on aime, on ne compte pas. Mesdames, Messieurs, avez-vous déjà oublié vos bonnes résolutions ?! Stop aux excès !
Aujourd’hui, nous allons troquer la truffe de chocolat contre la truffe, le condiment : un merveilleux champignon rond, globuleux et à l’aspect granuleux. Je vous l’accorde, c’est tout de suite moins sexy !
Son apparence, seule, lui fait défaut mais son goût unique et raffiné en fait un produit de luxe recherché par tous les grands cuisiniers du monde.

Suivez-nous, vous dormirez moins truffe ce soir !

Les bienfaits

La truffe n'apporte quasiment pas de calories (comme tous les champignons). Elle est très riche en sels minéraux et en fibres. Mais étant donné les infimes et rares quantités consommées, son apport nutritionnel est faible.
Les Grecs et les Romains prêtaient à la truffe des vertus aphrodisiaques…
Nous savons que les truies raffolent des truffes car leur parfum se rapproche de celui émis par les porcs à la saison des amours… De vrais cochons ceux-là !
Aucune étude scientifique n’a encore fait la lumière sur les effets de ce champignon sur l’homme.
En attendant, vous pouvez toujours tester…

Histoire

La truffe existe depuis l'Antiquité. A cette époque, les Egyptiens, les Grecs ou encore les Romains la dégustaient dans de nombreux plats. Elle est ensuite tombée dans l'oubli pendant des siècles avant de réapparaitre sur les tables de François 1er ou encore de Louis XV pendant la Renaissance. Depuis, la truffe est associée à un mets de luxe, et ce, particulièrement, parce qu’elle se fait extrêmement rare. Les variétés les plus reconnues et recherchées sont au nombre de quatre :
la truffe noire du Périgord, la truffe d'été, la truffe blanche du Piémont et la truffe de Bourgogne.

Sélection, consommation et conservation

Ne prenez pas les truffes pour des prunes ! Une bonne truffe fraîche est dure, noire, brune ou blanche et délivre un parfum subtil et charnu. Préférez les truffes fraîches aux truffes en conserve car elles sont beaucoup plus parfumées.
Vous voyez, la truffe c’est un peu une diva : délicate et très capricieuse. Il faut donc la traiter avec beaucoup de respect et de précaution. Avant de la « déshabiller », brossez-la délicatement sous un filet d’eau tiède pour la débarrasser des particules de terre puis séchez-la avec soin.
Enfin, suivez les trois commandements de la truffe :
- Ne pelez jamais une truffe, ou alors très légèrement et conservez les pelures pour une autre utilisation.
- Ne faites jamais cuire une truffe car elle perdra son parfum et sa délicieuse saveur.
- Fraîche ou en conserve, la truffe doit être coupée en fines tranches (ou râpée) et ajoutée à votre plat au dernier moment.

Les truffes fraîches se conservent, pendant une semaine, dans une boîte hermétique que l’on place au réfrigérateur. Quant aux truffes en conserve, vous pouvez les garder pendant deux ans lorsque le contenant n’a pas été ouvert.

Astuces culinaires

Ne perdez pas de temps, plus vite la truffe est dégustée, plus intenses sont ses saveurs :
• Ajoutez une note de finesse et d’originalité à vos plats de fêtes avec quelques lamelles de truffe.
• Mariez la truffe à l’œuf, au riz, aux pâtes, ce sont d’excellents faire-valoir.
• Découvrez toute la saveur de la truffe en la dégustant à température ambiante ou légèrement tiédie.
• Placez une truffe bien sèche dans un bol de riz pendant 24 heures, elle le parfumera à merveille !
• Evitez les assaisonnements trop forts qui tuent l’arôme volatile et fragile de la truffe.
• Associez la truffe en conserve à des produits aux saveurs douces comme les œufs, la crème, la béchamel ou encore le beurre, un régal !
• Dégustez la truffe fraîche nature et coupée en fines lamelles pour garnir une salade, une sauce ou une viande.

Idées de recettes

  • Pizza faite maison à la truffe

    Préparation :  10 minutes Cuisson :  20 minutes Ingrédients pour 6 personnes 300 g de pâte à pizza 90 g de crème de truffe 100 g de mozzarella égouttée Farine 30 g de brisures de truffe 20 g de parmesan râpé 40 g de roquette Huile d'olive...

Les produits de saison

Les produits de saison

Produits de la même gamme

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Donnez votre avis

Janvier 2014 - Truffe

Janvier 2014 - Truffe

Sélection, consommation et conservation

Ne prenez pas les truffes pour des prunes ! Une bonne truffe fraîche est dure, noire, brune ou blanche et délivre un parfum subtil et charnu. Préférez les truffes fraîches aux truffes en conserve car elles sont beaucoup plus parfumées.
Vous voyez, la truffe c’est un peu une diva : délicate et très capricieuse. Il faut donc la traiter avec beaucoup de respect et de précaution. Avant de la « déshabiller », brossez-la délicatement sous un filet d’eau tiède pour la débarrasser des particules de terre puis séchez-la avec soin.
Enfin, suivez les trois commandements de la truffe :
- Ne pelez jamais une truffe, ou alors très légèrement et conservez les pelures pour une autre utilisation.
- Ne faites jamais cuire une truffe car elle perdra son parfum et sa délicieuse saveur.
- Fraîche ou en conserve, la truffe doit être coupée en fines tranches (ou râpée) et ajoutée à votre plat au dernier moment.

Les truffes fraîches se conservent, pendant une semaine, dans une boîte hermétique que l’on place au réfrigérateur. Quant aux truffes en conserve, vous pouvez les garder pendant deux ans lorsque le contenant n’a pas été ouvert.

Astuces culinaires

Ne perdez pas de temps, plus vite la truffe est dégustée, plus intenses sont ses saveurs :
• Ajoutez une note de finesse et d’originalité à vos plats de fêtes avec quelques lamelles de truffe.
• Mariez la truffe à l’œuf, au riz, aux pâtes, ce sont d’excellents faire-valoir.
• Découvrez toute la saveur de la truffe en la dégustant à température ambiante ou légèrement tiédie.
• Placez une truffe bien sèche dans un bol de riz pendant 24 heures, elle le parfumera à merveille !
• Evitez les assaisonnements trop forts qui tuent l’arôme volatile et fragile de la truffe.
• Associez la truffe en conserve à des produits aux saveurs douces comme les œufs, la crème, la béchamel ou encore le beurre, un régal !
• Dégustez la truffe fraîche nature et coupée en fines lamelles pour garnir une salade, une sauce ou une viande.

Donnez votre avis