« Quel est le comble pour le petit pois ? C’est d’être chiche … »

Le printemps est la saison du renouveau de la nature : les arbres se parent de leurs jolies couleurs, les fleurs déploient leurs pétales, les oiseaux roucoulent. Et nous les hommes, nous papillonnons allègrement sous le soleil, le moral est enfin au beau fixe !
Dans un même temps, un tendre et attendrissant légume sorti de sa gousse fait son grand retour dans nos assiettes. Il leur donne un sacré coup de punch avec sa sève sucrée et délicate… Nous appelons Monsieur Petit Pois : le légume printanier par excellence.

Il est petit, il est mignon et il est vert… Quels mystères cachent ce délicieux extra-terrestre ?

Les bienfaits

Le saviez-vous ? Le petit pois a la particularité d’être à la fois un légume et un féculent.
C’est une excellente source de vitamines, il en contient d’ailleurs deux fois plus que la plupart des légumes. Riche en fibres et en fer, le petit pois est également connu pour son importante contenance en minéraux.
Retrouvez dans 100 g de petits pois, 5 g de fibres soit 20% des apports journaliers recommandés pour une infime quantité de graisses. Faites donc le plein d’énergie sans en craindre les conséquences.
Ce petit homme vert nous paraît beaucoup moins déplaisant d’un coup, pas vous ?

Histoire

Le petit pois est originaire du bassin méditerranéen et des régions montagneuses d'Asie.
Dans l’Antiquité, les Grecs et les Romains consommaient déjà ce petit légume. Il était en ce temps-là plus proche du pois chiche que des petits pois que nous connaissons aujourd’hui.
Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas le célèbre conte de la Princesse au petit pois qui fit sa renommée… Avouez-le, vous y avez pensé !
Encouragé par une mode importée d’Italie, le petit pois est arrivé sur les tables du Château de Versailles, faisant ainsi les délices de Louis XIV. Devenu vite très friand du petit pois, le Roi Soleil exigera que son jardinier le cultive dans les serres de Versailles.
La production s’est ensuite rapidement propagée dans les autres régions de France.
Incroyable mais vrai : ce sont les croisements des différentes espèces de petits pois qui ont donné naissance aux premières lois de la génétique établies par le moine autrichien Mendel. Qui l’eut cru ?

Sélection, consommation et conservation

Comment choisir un bon petit pois chez votre maraîcher ?
Fiez-vous tout simplement à votre vue, votre toucher et votre palais !
Sélectionnez vos petits pois dans des cosses gourmandes, elles doivent être bien fraîches, croquantes, fermes et d’un vert brillant. En revanche, méfiez-vous des cosses molles et jaunâtres, elles cachent souvent des petits pois trop matures et farineux.
Enfin, en amour comme au marché, on n’achète pas la marchandise avant de l’avoir testée auparavant. Vous n’êtes pas d’accord ?
N’hésitez pas à demander de pouvoir goûter, cela donnera une belle occasion de croquer un bon petit pois frais : bien tendre avec une légère saveur sucrée.
Seulement 5% des petits pois cultivés sont vendus frais sur le marché. Le reste est congelé, mis en conserve ou séché. Préférez les petits pois congelés à ceux en boîte car ils conservent leur saveur et contiennent moins de sodium.
Les petits pois frais se gardent 2 à 3 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.
Si vous souhaitez le conserver pour longtemps, sachez que vous pouvez les congeler pendant 3 mois après les avoir écossés, blanchis et plongés dans l’eau froide quelques instants.

Astuces culinaires

Le petit pois n’attend pas, il doit se manger frais :
• Assaisonnez les petits pois avec un peu de sucre, ils seront plus savoureux !
• Comme à l’anglaise, faites cuire les petits pois dans de l’eau salée avec un bouquet de menthe fraîche.
• Vous les préférez croquants ? Achetez-les surgelés et faites-les cuire comme vous le souhaitez.
• Si vous les préférez frais : plus vous les ferez cuire, moins vous profiterez de leurs qualités nutritionnelles.

Idées de recettes

  • Pâtes aux petits pois, poireau & bacon

    Préparation :  15 minutes Cuisson :  20 minutes Ingrédients pour 4 personnes 400 g de pâtes 4 tranches de bacon 2 poireaux moyens 1 tasse 1/2 de petits pois surgelés 30 cl de crème fraîche épaisse 2 cuillerées à soupe d' huile d'olive...

Les produits de saison

Les produits de saison

Produits de la même gamme

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Donnez votre avis

Juin 2014 - Petit pois

Juin 2014 - Petit pois

Sélection, consommation et conservation

Comment choisir un bon petit pois chez votre maraîcher ?
Fiez-vous tout simplement à votre vue, votre toucher et votre palais !
Sélectionnez vos petits pois dans des cosses gourmandes, elles doivent être bien fraîches, croquantes, fermes et d’un vert brillant. En revanche, méfiez-vous des cosses molles et jaunâtres, elles cachent souvent des petits pois trop matures et farineux.
Enfin, en amour comme au marché, on n’achète pas la marchandise avant de l’avoir testée auparavant. Vous n’êtes pas d’accord ?
N’hésitez pas à demander de pouvoir goûter, cela donnera une belle occasion de croquer un bon petit pois frais : bien tendre avec une légère saveur sucrée.
Seulement 5% des petits pois cultivés sont vendus frais sur le marché. Le reste est congelé, mis en conserve ou séché. Préférez les petits pois congelés à ceux en boîte car ils conservent leur saveur et contiennent moins de sodium.
Les petits pois frais se gardent 2 à 3 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.
Si vous souhaitez le conserver pour longtemps, sachez que vous pouvez les congeler pendant 3 mois après les avoir écossés, blanchis et plongés dans l’eau froide quelques instants.

Astuces culinaires

Le petit pois n’attend pas, il doit se manger frais :
• Assaisonnez les petits pois avec un peu de sucre, ils seront plus savoureux !
• Comme à l’anglaise, faites cuire les petits pois dans de l’eau salée avec un bouquet de menthe fraîche.
• Vous les préférez croquants ? Achetez-les surgelés et faites-les cuire comme vous le souhaitez.
• Si vous les préférez frais : plus vous les ferez cuire, moins vous profiterez de leurs qualités nutritionnelles.

Donnez votre avis