« Qui a du caca kaki collé au cucul… »

Vous l’avez vue partout : sur les podiums de grands couturiers, dans les magasins, dans les rues…
Ca ne fait aucun doute : le Kaki est LA couleur tendance de cet hiver … mais pas que !
Saviez-vous qu’il est aussi un fruit du même nom qui, en ce moment même, fait son grand retour sur les étals ? Quelle coïncidence !
Le kaki (oui, c’est bien son nom !) est un fruit d’origine japonaise dont les couleurs vives, allant du jaune au rouge, en font un fruit gorgé de soleil. C’est vrai qu’il a des faux airs de tomate pas mûre mais ne vous y trompez pas : sous sa peau fine et lisse se cache une chair couleur miel, suave, juteuse et sucrée à maturité.
Le kaki vous fait déjà baver ? Attendez, vous n’êtes pas au bout de vos surprises.

Les bienfaits

Le kaki est doté de vertus santé insoupçonnées.
C’est un fruit très bien pourvu en vitamines C et donc idéal pour faire le plein de tonus. Il contient une quantité importante de fibres, de manganèse et de minéraux. Sa teneur en bêta-carotène lui donne un pouvoir antioxydant marqué.
Il compte parmi les fruits les plus riches en sucre avec 15g de glucides pour 100g de fruit, mais son apport calorique reste raisonnable (66 kcal pour 100g).
Enfin, en plus de vous donner une bonne mine, le kaki contribue à vos apports énergétiques journaliers.

Histoire

Fruit du plaqueminier, le kaki tire son nom de la langue japonaise « kakinoha » qui signifie « fruit de choix ». Il est aussi appelé « plaquemine de Chine » ou « figue caque ».
Originaire de l’est de la Chine, ce fruit est cultivé au Japon depuis plus de mille ans, il y est devenu le fruit national. D’ailleurs, le kaki est un met japonais traditionnel des fêtes du Nouvel An.
C’est avec l’arrivée de la mode du japonisme, à la fin du 19ème siècle, que le kaki apparaît en France.
Introduit à Toulon, le fruit connaît rapidement un vif succès en Provence. Le Midi est aujourd’hui, la région de prédilection de ce fruit gorgé de soleil.

Parmi plus de 2 000 variétés existantes, les deux espèces les plus répandues sont les kakis à chair astringente et les kakis à chair ferme.

Sélection, consommation et conservation

Contrairement aux bananes, les kakis se dégustent plus que très mûrs voire blets.
C’est à ce moment qu’ils abandonnent leur âcreté pour une saveur sucrée. S’ils sont consommés avant maturité, ils ont un goût âpre et astringent dû à la présence de tannins.
• Les kakis à chair astringente sont de couleur rouge et ressemblent de très près à de jolies tomates. Leur peau fine cache un fruit aussi fragile que savoureux. Choisissez-les mûrs et consommez-les crus de préférence. S’ils sont délicieux une fois qu’ils ont atteint leur maturité, ils sont également très fragiles. À température ambiante et à l'air libre, vous pouvez les conserver pendant un ou deux jours.
• Les kakis à chair ferme sont croquants et ont une délicieuse saveur vanillée. Ces fruits légèrement aplatis se consomment à la croque et vous apportent leur fraîcheur.
Vous pouvez les conserver pendant environ une semaine, à l'air libre ou au frais

Astuces culinaires

Cet hiver, c’est sûr, la tendance est au Kaki !
• Dégustez-le nature : coupez le en deux et savourez sa chair douce et sucrée à la petite cuillère.
• Donnez une touche d’originalité aux salades de fruits mais aussi aux salades verte avec quelques tranches ou quelques cubes de kaki.
• Préparez-le à l’indienne : élaborez une sauce originale avec du yaourt, de la menthe et des graines de sésame.
• Réduisez le kaki en purée et faites-le cuire quelques minutes à la vapeur : il accompagnera à merveille le riz de veau, le filet de canard ou encore le fromage blanc.

Idées de recettes

Les produits de saison

Les produits de saison

Produits de la même gamme

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Donnez votre avis

Décembre 2014 - Kaki

Décembre 2014 - Kaki

Sélection, consommation et conservation

Contrairement aux bananes, les kakis se dégustent plus que très mûrs voire blets.
C’est à ce moment qu’ils abandonnent leur âcreté pour une saveur sucrée. S’ils sont consommés avant maturité, ils ont un goût âpre et astringent dû à la présence de tannins.
• Les kakis à chair astringente sont de couleur rouge et ressemblent de très près à de jolies tomates. Leur peau fine cache un fruit aussi fragile que savoureux. Choisissez-les mûrs et consommez-les crus de préférence. S’ils sont délicieux une fois qu’ils ont atteint leur maturité, ils sont également très fragiles. À température ambiante et à l'air libre, vous pouvez les conserver pendant un ou deux jours.
• Les kakis à chair ferme sont croquants et ont une délicieuse saveur vanillée. Ces fruits légèrement aplatis se consomment à la croque et vous apportent leur fraîcheur.
Vous pouvez les conserver pendant environ une semaine, à l'air libre ou au frais

Astuces culinaires

Cet hiver, c’est sûr, la tendance est au Kaki !
• Dégustez-le nature : coupez le en deux et savourez sa chair douce et sucrée à la petite cuillère.
• Donnez une touche d’originalité aux salades de fruits mais aussi aux salades verte avec quelques tranches ou quelques cubes de kaki.
• Préparez-le à l’indienne : élaborez une sauce originale avec du yaourt, de la menthe et des graines de sésame.
• Réduisez le kaki en purée et faites-le cuire quelques minutes à la vapeur : il accompagnera à merveille le riz de veau, le filet de canard ou encore le fromage blanc.

Donnez votre avis