Question pour un champion : quel est le pluriel du mot « Ail » ?

Plus de films, plus de séries ni de livres sur les vampires…
On dirait bien que la mode est bel et bien passée. Mais qu'est-ce qui a bien pu les faire fuir ?
 A) Le retour de Madonna
 B) Le trou de la couche d’ozone
 C) Notre star du mois
Vous n’auriez pas tort de cocher la troisième réponse.
En effet, selon la légende, les bulbes de cette plante potagère, à l’odeur et au goût forts, étaient réputés pour repousser ces monstres. Et il eut été fort dommage de réduire leur usage à cela…
Légume, épice et condiment à la fois, cet ingrédient typique de la cuisine méditerranéenne relève et sublime les saveurs des plats en leur apportant un parfum incomparable.
Focus sur l’ail…

Les bienfaits

L’ail fait une excellente source de vitamines B et C.
Contrairement à la plupart des légumes frais constitués en moyenne à 90% d’eau, l’ail n’en contient que 60%. Néanmoins, ce légume présente un apport exceptionnel en minéraux et en oligo-éléments (calcium, phosphore, fer).
Enfin, ses antioxydants lui confèrent de multiples qualités qui en font un véritable alicament.
Pour bénéficier de toutes les vertus de l’ail, ajoutez-le seulement 20 minutes au moins avant la fin de la cuisson.

Dommage de ne se contenter que d’amour (parait-il) et de sang frais quand on connait les bienfaits de l’ail… N’est-ce pas ?

Histoire

Voici venu le moment de mettre fin aux légendes urbaines…
Non, l’ail n’est pas le fruit d’un mystérieux sort lancé par les sorcières pour détruire les vampires !

Originaire d’Asie centrale, l’ail est cultivé depuis plusieurs milliers d’années.
Au fil du temps, les civilisations se sont succédées mais l’ont toutes apprécié. Il était connu des Egyptiens, des Grecs et des Romains tant pour sa saveur que pour ses vertus médicinales.
Les Grecs et les Romains en faisaient leur petit-déjeuner : une belle tranche de pain relevée d’une gousse d’ail longuement frottée sur sa mie.
Les Gaulois, très friands de ce condiment, contribuèrent également à son succès dans le reste de l’Europe.
C’est ainsi que l’ail acquit ses lettres de noblesse dans la tradition culinaire française.

Sélection, consommation et conservation

Vous devez sans doute le savoir, l’ail est délicieux en bouche… encore faudrait-il savoir le choisir.
Préférez les aulx (Oui, c’était bien la réponse à la Question pour un champion) aux bulbes bien joufflus et assez lourds dans la main. La tête des aulx doit être bien renflée et les gousses bien fermes. Attention : si les gousses sont molles ou si des germes verts dépassent, c’est que l’ail n’est plus frais et donc susceptible d’être moisi ou sec.

Au sec, à l’abri de la lumière et à température ambiante, l’ail peut être conservé de 6 mois à 1 an.
En revanche, l’ail frais ne se conserve que quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur

Astuces culinaires

L’ail se prête à de nombreuses déclinaisons gourmandes :
• Dégustez-le cru dans une salade, vous lui donnerez de délicieuses saveurs.
• Emincez-le dans la préparation de vos poissons et de vos viandes, il les sublimera !
• Laissez-le parfumer vos plats en le retirant juste avant de servir.
• Pas de chewing-gum à la menthe forte sous la main ? Mâchez un grain de café, un clou de girofle ou des encore des feuilles de persil pour atténuer la mauvaise haleine qu’il laisse après son passage.
• Faites attention : l’excès de cuisson le rend amer.
• Laissez-le macérer dans une bouteille d’huile d’olive, l’ail la parfumera agréablement.

Idées de recettes

  • Frites de rutabaga à l'ail et au romarin

    Préparation :  10 minutes Cuisson :  40 minutes Ingrédients pour 4 personnes 2 à 3 rutabagas moyens 2 cuillères à soupe  d’huile d’olive saveur Ail & Romarin Jardin d’Orante 1 cuillère à café de sel Un peu de parmesan râpé

Les produits de saison

Les produits de saison

Produits de la même gamme

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Donnez votre avis

Avril 2015 - Ail

Avril 2015 - Ail

Sélection, consommation et conservation

Vous devez sans doute le savoir, l’ail est délicieux en bouche… encore faudrait-il savoir le choisir.
Préférez les aulx (Oui, c’était bien la réponse à la Question pour un champion) aux bulbes bien joufflus et assez lourds dans la main. La tête des aulx doit être bien renflée et les gousses bien fermes. Attention : si les gousses sont molles ou si des germes verts dépassent, c’est que l’ail n’est plus frais et donc susceptible d’être moisi ou sec.

Au sec, à l’abri de la lumière et à température ambiante, l’ail peut être conservé de 6 mois à 1 an.
En revanche, l’ail frais ne se conserve que quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur

Astuces culinaires

L’ail se prête à de nombreuses déclinaisons gourmandes :
• Dégustez-le cru dans une salade, vous lui donnerez de délicieuses saveurs.
• Emincez-le dans la préparation de vos poissons et de vos viandes, il les sublimera !
• Laissez-le parfumer vos plats en le retirant juste avant de servir.
• Pas de chewing-gum à la menthe forte sous la main ? Mâchez un grain de café, un clou de girofle ou des encore des feuilles de persil pour atténuer la mauvaise haleine qu’il laisse après son passage.
• Faites attention : l’excès de cuisson le rend amer.
• Laissez-le macérer dans une bouteille d’huile d’olive, l’ail la parfumera agréablement.

Donnez votre avis