Pas besoin de couper la poire en deux (sauf pour la déguster !), on s’accordera tous à dire que ce fruit délicieusement fruité et charnu a toute sa place dans nos assiettes... et dans nos estomacs !

On vous explique ici pourquoi ! 

Les bienfaits

La poire est un fruit particulièrement riche en eau et en fibres, et par conséquent idéal pour votre ligne (environ 96 kcal pour une poire), même si elle reste relativement sucrée.

Egalement source de potassium, de calcium et de magnésium, elle vous apporte les minéraux et oligo-éléments nécessaire au bon fonctionnement de vos cellules ! En plus, elle est riche en pectine, un gélifiant végétal qui favorise  l'élimination du cholestérol et stimule les fonctions du côlon.

Histoire

La poire est apparue en Asie centrale et en Europe Occidentale depuis les temps préhistoriques. En Chine, on en cultiverait depuis plus de 4 millénaires avant notre ère ! Elle traverse ensuite le continent asiatique pour atteindre l’Europe où les Grecs et les Romains furent les premiers à l’adopter. En France, elle apparaît au XVIe siècle. C’est  le roi Louis XIV qui la popularise. On parle même de fruit « royal » car elle est offerte en cadeau aux souverains avec une coupe de champagne, lors de leur sacre à Reims.

Elle continue ensuite à se diffuser jusqu’à ce qu’on produise une dizaine de variétés ! Vous avez sûrement déjà entendu parler de la Conférence ? Celle-ci tient son nom du prix qu’elle a remporté lors de la conférence nationale britannique de la poire en 1885 !

Aujourd’hui, on consomme non seulement la Conférence, mais aussi la Comice, la Williams ou encore la Guyot.

Sélection, consommation et conservation

Choisissez des fruits dont la peau est lisse et bien tendue, sans trace de choc. La queue doit être toujours présente et bien attachée. Sa peau doit être ferme : la poire continuer sa maturation chez vous.

Côté conservation, rien de plus simple ! Conservez-la  à l’air ambiant, si possible toutefois à l’abri de sources de forte chaleur ou d’humidité. Selon les variétés et le stade de maturité, la poire se conserve de quelques jours à quelques semaines.

La poire  se déguste de mille façons, vous n’aurez que l’embarras du choix pour la savourer :

- Nature, à tout moment de la journée, en en-cas ou en dessert.

- Dans un plat salé, crue ou cuite, elle s’accommode tout particulièrement dans des salades composées, avec des noix, mais aussi du fromage.

- Poêlée dans du beurre ou pochée, pour accompagner canards, viandes blanches ou gibiers, en version sucré-salé. Elle se marie également  avec des noix de St-Jacques ou du foie gras, pour des plats festifs raffinés.

- En dessert sucré, la poire garnira idéalement les salades de fruits, gâteaux et tartes, sans oublier la galette des rois en version poire-chocolat. Elle se révèle aussi en compote, confiture ou gelée, relevées d'épices, comme la vanille, la cannelle ou le gingembre.

Astuces culinaires

- Besoin de faire mûrir rapidement une poire ? Placez-la quelques heures au réfrigérateur dans le bac à légumes puis placez-la à nouveau à température ambiante pour lui laisser finir de mûrir !

- Dans une salade de fruits, la poire sera sublimée par les herbes aromatiques telles que la verveine, la menthe ou encore la mélisse.

- A la Belle-Hélène, elle se veut gourmande, cuite dans son sirop et servie avec une boule de glace vanille et du chocolat fondu

Idées de recettes

  • Poires farcies roquefort et noix

    Préparation :  20 minutes Cuisson :  15 minutes Ingrédients pour 4 personnes 4 poires William 50 g de cerneaux de noix concassés 150 g de Roquefort 3 cuillères à soupe d' huile d'olive vierge extra Bio Jardin d'Orante Poivre

  • Poires pochées au vinaigre balsamique & fr...

    Préparation :  30 minutes Cuisson :  12 minutes Ingrédients pour 2 personnes 2 poires juteuses et mûres 100 g de sucre 50 ml de vinaigre balsamique blanc et jus de framboise Jardin d'Orante Le jus d'un citron 750 ml d'eau 1 clou de...

Les produits de saison

Les produits de saison

Produits de la même gamme

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Donnez votre avis

Janvier 2016 - Poire

Janvier 2016 - Poire

Sélection, consommation et conservation

Choisissez des fruits dont la peau est lisse et bien tendue, sans trace de choc. La queue doit être toujours présente et bien attachée. Sa peau doit être ferme : la poire continuer sa maturation chez vous.

Côté conservation, rien de plus simple ! Conservez-la  à l’air ambiant, si possible toutefois à l’abri de sources de forte chaleur ou d’humidité. Selon les variétés et le stade de maturité, la poire se conserve de quelques jours à quelques semaines.

La poire  se déguste de mille façons, vous n’aurez que l’embarras du choix pour la savourer :

- Nature, à tout moment de la journée, en en-cas ou en dessert.

- Dans un plat salé, crue ou cuite, elle s’accommode tout particulièrement dans des salades composées, avec des noix, mais aussi du fromage.

- Poêlée dans du beurre ou pochée, pour accompagner canards, viandes blanches ou gibiers, en version sucré-salé. Elle se marie également  avec des noix de St-Jacques ou du foie gras, pour des plats festifs raffinés.

- En dessert sucré, la poire garnira idéalement les salades de fruits, gâteaux et tartes, sans oublier la galette des rois en version poire-chocolat. Elle se révèle aussi en compote, confiture ou gelée, relevées d'épices, comme la vanille, la cannelle ou le gingembre.

Astuces culinaires

- Besoin de faire mûrir rapidement une poire ? Placez-la quelques heures au réfrigérateur dans le bac à légumes puis placez-la à nouveau à température ambiante pour lui laisser finir de mûrir !

- Dans une salade de fruits, la poire sera sublimée par les herbes aromatiques telles que la verveine, la menthe ou encore la mélisse.

- A la Belle-Hélène, elle se veut gourmande, cuite dans son sirop et servie avec une boule de glace vanille et du chocolat fondu

Donnez votre avis