« Mi-figue, mi-raisin » 

Une expression qui signifie avoir à la fois du bon (le raisin)  et du mauvais (la figue). Elle fait la part belle au raisin, alors même que la figue est un fruit aux excellents apports nutritionnels ! Cela remonte aux origines du Carême ou ils étaient les deux seuls  fruits secs autorisés et donc consommés. Les marchands faisaient passer de petits morceaux de figues pour des raisins car elles étaient moins chères !

Les bienfaits

Les bienfaits de la figue ne sont plus à démontrer : riches en fibres et en calcium, pauvres en sucres et en calories, la figue est définitivement un fruit à intégrer dans un régime alimentaire équilibré !

La figue est aussi source d’antioxydants, qui se situent majoritairement dans sa peau.

Attention tout de même, les figues séchées sont plus caloriques et contiennent moins d’antioxydants que des figues fraîches.

Histoire

Avec la datte, l’olive et le raisin, la figue est considérée comme l’un des plus anciens fruits cultivés par les Hommes. Comme pour de nombreux fruits, c’est dans le bassin méditerranéen que l’on a retrouvé les plus anciennes traces de ce fruit. Phéniciens, Égyptiens, Crétois, Grecs et Romains consommaient déjà ce fruit il y a jusqu’à 4000 ans avant notre ère !

En France, c’est le roi Louis XIV qui a démocratisé la consommation de ce fruit. En tant que grand amateur de figues,  il avait fait planter dans le potager du Château de Versailles pus de 700 figuiers !

Sélection, consommation et conservation

Au magasin, choisissez des figues fermes,  charnues mais également odorantes car, une fois cueillies, elles ne mûriront plus. La peau peut être légèrement plissée.

Idéalement, les figues se consomment rapidement après achat, mais vous pouvez les conserver à l’air libre ou  dans le bas de votre réfrigérateur pendant 1 jour ou deux. Pensez à la sortir du frigo au moins 30 minutes avant de la consommer car ses arômes seront altérés par le froid.

Astuces culinaires

- Vous pouvez bien évidemment croquer votre figue tel quel après l’avoir rincée et séchée rapidement afin qu’elle ne se gorge pas d’eau

- Mais la figue se savoure également sous bien d’autres formes toutes plus gourmandes les unes que les autres !

- Farcie : pour cela, incisez votre figue en dessinant une croix à partir du pédoncule,  écartez le tout et si besoin  évidez un peu de chair pour placer la garniture : chèvre, miel,  pâte d’amande, ou crème glacée par exemple !

- Rôtie : avec du beurre salé et de la cannelle ou du vinaigre balsamique

- En salade : avec de la roquette, du chèvre et du vinaigre balsamique

Idées de recettes

  • Figues rôties au chèvre, balsamique et noix

    Préparation : 5 minutes Cuisson : 15   minutes Ingrédients pour 4 personnes : 12 figues fraîches 100 ml de vinaigre balsamique au basilic du Jardin d'Orante 100 g de fromage de chèvre 25g de noix

Les produits de saison

Les produits de saison

Produits de la même gamme

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Donnez votre avis

Août 2016 - Figue

Août 2016 - Figue

Sélection, consommation et conservation

Au magasin, choisissez des figues fermes,  charnues mais également odorantes car, une fois cueillies, elles ne mûriront plus. La peau peut être légèrement plissée.

Idéalement, les figues se consomment rapidement après achat, mais vous pouvez les conserver à l’air libre ou  dans le bas de votre réfrigérateur pendant 1 jour ou deux. Pensez à la sortir du frigo au moins 30 minutes avant de la consommer car ses arômes seront altérés par le froid.

Astuces culinaires

- Vous pouvez bien évidemment croquer votre figue tel quel après l’avoir rincée et séchée rapidement afin qu’elle ne se gorge pas d’eau

- Mais la figue se savoure également sous bien d’autres formes toutes plus gourmandes les unes que les autres !

- Farcie : pour cela, incisez votre figue en dessinant une croix à partir du pédoncule,  écartez le tout et si besoin  évidez un peu de chair pour placer la garniture : chèvre, miel,  pâte d’amande, ou crème glacée par exemple !

- Rôtie : avec du beurre salé et de la cannelle ou du vinaigre balsamique

- En salade : avec de la roquette, du chèvre et du vinaigre balsamique

Donnez votre avis