Qu’il soit croquant de fraîcheur, mariné, rôti, frit ou farci, le poivron a plus d’un tour dans son sac pour émoustiller vos papilles. Visuellement, il a également beaucoup de qualités : il peut être jaune, vert, rouge, brun, orange, pourpre, … Rien de mieux pour mettre du soleil, du goût et du beau dans vos assiettes !
Le poivron fait parti de la famille des solanacées tout comme la tomate ou encore le piment. Il existe deux sortes de piments : les forts, utilisé majoritairement comme épice et les doux, également appelés « poivrons », plutôt utilisés comme légumes.
Qu’il ait des allures mexicaines ou méditerranéennes, ce piment doux détient la capacité de sublimer visuellement et gustativement vos préparations culinaires. Sa chair épaisse et croquante permet de laisser libre court à votre imagination afin de donner vie à un plat riche en couleurs, volumes et saveurs.

Les bienfaits

Avec le poivron, faites le plein de vitamines et de fibres ! Le poivron, c’est trois apports principaux : de la vitamine C, de la provitamine A, et des fibres.
Le poivron fait parti des légumes les plus riches en vitamine C : environ 126 mg / 100g. Il est donc excellent pour la santé. Ce légume est aussi une excellente source de provitamine A (carotène). Les qualités antioxydantes de ce piment doux ne sont donc plus à prouver !

Histoire

Le poivron est originaire d’Amérique Centrale. Il est apparu en Europe au XVIème siècle grâce aux premiers échanges internationaux. Ce n’est néanmoins qu’à partir du XVIIIème siècle que les différentes variétés se popularisent sur les marchés. Apparaissent donc les poivrons jaunes, pourpres, bruns,…
Le poivron est principalement produit en Côte d’Ivoire, à Cuba et dans le sud de la France. Quelques variétés sont également produites en Hollande (majoritairement de formes cubiques). La cuisine généreuse et gorgée de soleil du midi a très rapidement adopté ce légume et l’a soigneusement intégré dans de nombreux plats traditionnels. C’est ainsi qu’aujourd’hui nous n’imaginerions pas une ratatouille provençale, une piperade basque ou un gaspacho espagnol sans poivron !

Le poivron c’est l’ingrédient star de nombreux plats régionaux tel que le goulash en Hongrie, les fajitas au Mexique, la poivronnade ou encore la caponata en Sicile. Souvent associé à ses voisins méditerranéens, la tomate, l’oignon, le piment et les câpres, il se marie également à la perfection avec l’ail, la menthe, le persil, les herbes de Provence ou de laurier. Cuisiné à l’huile d’olive, il accompagnera sans complexe d’excellentes viandes et grillades

Sélection, consommation et conservation

Choisir un bon poivron c’est en sélectionner un dont la peau est brillante et bien lisse. Concernant sa couleur, elle détermine son degré de maturité. En effet, durant le murissement, le poivron change de couleur. Si le poivron est cueilli avant sa pleine maturité, il sera vert et croquant. S’il est cueilli en cours de murissement il sera jaune ou orange et sera plutôt tendre. Enfin, s’il est cueilli en fin de maturité, il sera rouge, doux et légèrement sucré. La période de consommation du poivron dure de juin à octobre. Enfin, concernant sa conservation, privilégiez un endroit sec et frais plutôt qu’au réfrigérateur.

Astuces culinaires

• Cru, en lanières, dans une délicieuse salade niçoise pour créer des assiettes fraiches et colorées.
• En antipasti, mariné à l’huile d’olive ou assaisonné de vinaigrette balsamique.
• Mixé, en coulis avec une pointe de crème fraiche pour accompagner vos poissons ou flan de légumes.
• En gratin, sur une pizza maison ou dans une omelette : c’est la touche colorée pour un succès assuré.
• En ratatouille, piperade, paëlla, gaspacho, caponata ou goulash pour faire honneur aux plats traditionnels.
• En sauce à la mexicaine pour accompagner des viandes rouges et blanches.

Idées de recettes

Les produits de saison

Les produits de saison

Produits de la même gamme

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Donnez votre avis

Octobre 2011 - Poivron

Octobre 2011 - Poivron

Le poivron c’est l’ingrédient star de nombreux plats régionaux tel que le goulash en Hongrie, les fajitas au Mexique, la poivronnade ou encore la caponata en Sicile. Souvent associé à ses voisins méditerranéens, la tomate, l’oignon, le piment et les câpres, il se marie également à la perfection avec l’ail, la menthe, le persil, les herbes de Provence ou de laurier. Cuisiné à l’huile d’olive, il accompagnera sans complexe d’excellentes viandes et grillades

Sélection, consommation et conservation

Choisir un bon poivron c’est en sélectionner un dont la peau est brillante et bien lisse. Concernant sa couleur, elle détermine son degré de maturité. En effet, durant le murissement, le poivron change de couleur. Si le poivron est cueilli avant sa pleine maturité, il sera vert et croquant. S’il est cueilli en cours de murissement il sera jaune ou orange et sera plutôt tendre. Enfin, s’il est cueilli en fin de maturité, il sera rouge, doux et légèrement sucré. La période de consommation du poivron dure de juin à octobre. Enfin, concernant sa conservation, privilégiez un endroit sec et frais plutôt qu’au réfrigérateur.

Astuces culinaires

• Cru, en lanières, dans une délicieuse salade niçoise pour créer des assiettes fraiches et colorées.
• En antipasti, mariné à l’huile d’olive ou assaisonné de vinaigrette balsamique.
• Mixé, en coulis avec une pointe de crème fraiche pour accompagner vos poissons ou flan de légumes.
• En gratin, sur une pizza maison ou dans une omelette : c’est la touche colorée pour un succès assuré.
• En ratatouille, piperade, paëlla, gaspacho, caponata ou goulash pour faire honneur aux plats traditionnels.
• En sauce à la mexicaine pour accompagner des viandes rouges et blanches.

Donnez votre avis