« S’il y a des noix, l’hiver sera froid »
Comme le souligne ce dicton, la noix est un élément important du paysage et de la culture française. La noix, c’est pas du toc ! Bien que trop peu présente dans nos assiettes, ce fruit à coque possède de nombreuses vertus pour la santé et pour le plaisir gustatif. Pour découvrir tous ses bienfaits, il faut briser la carapace qui la protège et ainsi laisser apparaitre ce fruit au croquant inimitable. De plus en plus associée au vin et à l’huile aromatisée, la noix mérite d’être plus régulièrement invitée à notre table pour bien évidemment être… dévorée !

Les bienfaits

La noix rehausse les plats et desserts tant sur le plan de la saveur que sur le plan des valeurs nutritives. Ce petit fruit à coque détient une forte concentration en antioxydants et en oméga-3. Notons également que sa teneur en arginine en fait un excellent allié pour la circulation sanguine. Attention tout de même à ceux qui doivent faire attention à leur poids. Les fruits oléagineux (noisette, noix et amande) sont très énergétiques et ne sont pas recommandés. Néanmoins, pour ceux qui doivent prêter attention à leur cholestérol, la noix, en tant que fruit riche en acides gras insaturés, est dépourvue de cholestérol. 

Histoire

Originaire d’Asie centrale, le noyer était déjà cultivé par les grandes dynasties. Les Grecs appréciaient déjà l’huile de noix et pratiquaient la culture de ce fruit à coque. Arrivée en Europe avec les Romains, la noix est désormais principalement cultivée en France qui détient la place de premier producteur européen avec 30 000 tonnes de noix par an. Deux régions françaises sont passées expertes en matière de production de noix de qualité. Le Dauphiné bénéficie d’un AOC pour sa Noix de Grenoble et ses variétés « franquette », « mayette » et « parisienne ». La Noix du Périgord, de la région du même nom, possède également un AOC pour ses variétés « corne », « marbot » et « grandjean ». 

Qui a des noix, en casse ; qui n’en a pas, s’en passe !
Dans le commerce, trois types de produits sont proposés : les noix fraiches sont présentes sur les étalages de mi-septembre à mi-octobre. Consommable directement, elles sont aussi fragiles que des fraises. Les noix sèches sont plus robustes. Produit d’automne et d’hiver, elles peuvent se conserver toute l’année lorsqu’elles sont à l’abri de la chaleur et de la lumière. Enfin, les cerneaux sont de plus en plus présents en magasin. Les cerneaux sont les fruits de la noix sans la coquille. Elles permettent d’être directement prête pour grignoter en apéritif ou pour concocter des desserts.

Sélection, consommation et conservation

Cassez une noix
Pour ouvrir les noix, il y a les casse-noix bien sur ! Super pratique ! Sauf lorsqu’ils écrasent aussi les noix elles-mêmes… ! Pour sortir les cerneaux entiers, il est préférable d’utiliser un petit marteau et donner un coup sec sur le haut de la coquille (et non les jointures).

Astuces culinaires

• Grignoter les cerneaux en apéritif, c’est simple mais délicieux !
• Servir du vin de noix est original et plaira à vos invités
• Les noix apportent du croquant à vos salades (elles se marient très bien avec les endives)
• Sur un plateau de fromage, parsemez quelques raisins et quelques noix : une déco qui se mange !
• Tarte, brownie, nougats, gâteaux, cookies : la noix s’harmonisent avec tout !
• Faire rôtir les noix permet d’en dégager toute la saveur
• Pesto original : remplacez les pignons par des noix, résultat étonnant !
• Hors d’œuvre : enrober des morceaux de pommes de fromage à la crème puis roulez les dans des noix concassées.
• La tarte aux noix et au sirop d’érable : un classique de la cuisine québécoise, une valeur sure !
• Le pain aux noix : un accompagnement qui change !

Idées de recettes

  • Poires farcies roquefort et noix

    Préparation :  20 minutes Cuisson :  15 minutes Ingrédients pour 4 personnes 4 poires William 50 g de cerneaux de noix concassés 150 g de Roquefort 3 cuillères à soupe d' huile d'olive vierge extra Bio Jardin d'Orante Poivre

  • Figues rôties au chèvre, balsamique et noix

    Préparation : 5 minutes Cuisson : 15   minutes Ingrédients pour 4 personnes : 12 figues fraîches 100 ml de vinaigre balsamique au basilic du Jardin d'Orante 100 g de fromage de chèvre 25g de noix

Les produits de saison

Les produits de saison

Produits de la même gamme

Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Donnez votre avis

Novembre 2012 - Noix

Novembre 2012 - Noix

Qui a des noix, en casse ; qui n’en a pas, s’en passe !
Dans le commerce, trois types de produits sont proposés : les noix fraiches sont présentes sur les étalages de mi-septembre à mi-octobre. Consommable directement, elles sont aussi fragiles que des fraises. Les noix sèches sont plus robustes. Produit d’automne et d’hiver, elles peuvent se conserver toute l’année lorsqu’elles sont à l’abri de la chaleur et de la lumière. Enfin, les cerneaux sont de plus en plus présents en magasin. Les cerneaux sont les fruits de la noix sans la coquille. Elles permettent d’être directement prête pour grignoter en apéritif ou pour concocter des desserts.

Sélection, consommation et conservation

Cassez une noix
Pour ouvrir les noix, il y a les casse-noix bien sur ! Super pratique ! Sauf lorsqu’ils écrasent aussi les noix elles-mêmes… ! Pour sortir les cerneaux entiers, il est préférable d’utiliser un petit marteau et donner un coup sec sur le haut de la coquille (et non les jointures).

Astuces culinaires

• Grignoter les cerneaux en apéritif, c’est simple mais délicieux !
• Servir du vin de noix est original et plaira à vos invités
• Les noix apportent du croquant à vos salades (elles se marient très bien avec les endives)
• Sur un plateau de fromage, parsemez quelques raisins et quelques noix : une déco qui se mange !
• Tarte, brownie, nougats, gâteaux, cookies : la noix s’harmonisent avec tout !
• Faire rôtir les noix permet d’en dégager toute la saveur
• Pesto original : remplacez les pignons par des noix, résultat étonnant !
• Hors d’œuvre : enrober des morceaux de pommes de fromage à la crème puis roulez les dans des noix concassées.
• La tarte aux noix et au sirop d’érable : un classique de la cuisine québécoise, une valeur sure !
• Le pain aux noix : un accompagnement qui change !

Donnez votre avis